Science et aventure : quelle vulgarisation pour la jeunesse ? L’exemple de Voyage au centre de la terre de Jules Verne

  • Datum: –17.00
  • Plats: Engelska parken 7-0017
  • Föreläsare: Claire BAREL-MOISAN
  • Arrangör: Seminariet för romansk litteraturvetenskap
  • Kontaktperson: Sylviane Robardey-Eppstein
  • Seminarium

Ordförande: Sylviane Robardey-Eppstein [språk: franska med möjlighet att ställa frågor på svenska och engelska]

Comment se met en place, dans les années 1860, un nouveau modèle de vulgarisation pour la jeunesse ? Je souhaiterais examiner le cas de Voyage au centre de la terre, le deuxième roman des soixante-cinq Voyages extraordinaires dans les mondes connus et inconnus, paru en 1864 dans le Magasin d’éducation et de récréation. Au moment où il vient de lancer sa collaboration avec l’éditeur Hetzel dans une optique qui combine instruction et évasion romanesque, comment Verne intègre-t-il son roman d’aventures scientifiques dans l’économie propre de la revue de vulgarisation ? L’enjeu de cette étude sera triple. D’une part il s’agira de mieux saisir la manière dont le roman vernien se pense en dialogue permanent avec la culture médiatique et la vulgarisation de son temps : quel rôle joue la revue Le Magasin d’éducation dans les modalités d’écriture verniennes ? D’autre part, un travail plus spécifique sur les références scientifiques mobilisées dans le roman sera effectué. Une spécificité de Voyage au centre de la terre est en effet d’inventer un modèle romanesque dans lequel c’est le déploiement de la fiction qui permet de valider les théories scientifiques – en l’occurrence les débats géologiques sur la nature du centre de la terre. On travaillera donc à expliciter à la fois les modalités de la vulgarisation géologique dans le texte vernien et son décrochage vers l’imaginaire. Enfin, on analysera la place de l’illustration dans le fonctionnement propre de la lecture pour la jeunesse. Quelle forme de scientificité se dégage finalement du roman vernien ?